Comprendre la SEP

La SEP - une maladie aux multiples visages

Nombreux sont ceux qui croient encore que les patients souffrant de SEP doivent mener une vie de grand infirme en fauteuil roulant. Ils subissent donc un véritable choc, lorsque le médecin pose ce diagnostic chez eux ou chez un proche parent. Le fait que seuls 20% des patients atteints de SEP sont à un moment donné tributaires d'un fauteuil roulant est encore largement méconnu.

Il est sûr que la SEP est une maladie chronique. Cela signifie qu'elle va accompagner les personnes concernées tout au long de leur vie. Mais une maladie qui accompagne la vie ne raccourcit pas la vie! Contrairement par exemple à certaines maladies cancéreuses ou à l'insuffisance cardiaque, l'espérance de vie des personnes atteintes de SEP n'est pas raccourcie.

Mais même lorsque son évolution est favorable, la SEP peut avoir des conséquences sur de nombreux domaines de la vie quotidienne. Il est donc important que les personnes atteintes et leurs proches apprennent à intégrer la maladie dans leur vie et à veiller à avoir une bonne qualité de vie. La première étape, et la plus importante, est ici de dépister et de traiter la SEP le plus tôt possible.